PLUS SA | Le Coronavirus et les marchés financiers
Logo
MENU FERMER
Le Coronavirus et les marchés financiers
7 avril 2020 | PLUS SA

La crise du coronavirus est source de profondes incertitudes, y compris sur les marchés financiers. Les craintes de récession ont provoqué d’importantes chutes de cours en bourse. Les banques centrales et les États annoncent presque tous les jours de nouveaux plans de sauvetage et programmes d’aide afin d’éviter l’effondrement de l’économie. Jusqu’à il y a quelques jours, les taux d’intérêt hypothécaires suisses semblaient toutefois largement épargnés. 

Depuis, de nombreux établissements financiers ont relevé leurs taux d’intérêt pour les hypothèques fixes avec échéance à 5 et 10 ans. Qu’est-ce que cela signifie pour vous en tant que (futur) propriétaire? Et quelles sont les implications pour l’hypothèque que vous souhaitez renouveler ou pour le financement que vous désirez obtenir?

Plus de la moitié des créanciers ont revu leurs taux d’intérêt à la hausse. La semaine dernière, ces derniers ont été relevés en moyenne de 10 points de base pour les hypothèques fixes à 5 ans et de 13 points de base pour les hypothèques fixes à 10 ans. 

La hausse des taux d’intérêt hypothécaires est due, d’une part, à l’augmentation des frais de couverture et des primes de risque sur le marché des capitaux (taux swap). D’autre part, les créanciers élèvent leurs prix pour se protéger à court terme contre les sollicitations excessives. Pendant la crise du coronavirus, beaucoup d’établissements financiers se voient contraints de transférer leurs processus de travail vers des canaux numériques.

La comparaison des offres, une étape des plus importantes:

Comment la situation va-t-elle évoluer? 

Les taux d’intérêt hypothécaires ne devraient pas fortement évoluer à la hausse ces prochaines semaines voir mois. En fonction des mesures que prendra la Banque nationale suisse, ils pourraient tout aussi bien chuter. Ce qui selon les théories économiques connues, devrait se produire. La marge de manœuvre de la BNS en matière de politique financière est faible. Par conséquent, les fluctuations des taux swap – et donc des taux d’intérêt des hypothèques fixes – ne devraient pas être trop importantes.

À l’heure actuelle, il vaut donc particulièrement la peine de comparer les offres disponibles en matière d’hypothèques.